Espanenc ou Plant droit

EspanencLieu de production : Communes de Remollon et de Théüs, Haute Vallée de la Durance, département des Hautes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’Espanenc, également appelé Plant droit, est un cépage traditionnel ancien originaire des Hautes-Alpes. Il est possible de le reconnaître à ses baies noires de forme elliptique, à ses feuilles jaunes lorsqu’elles sont encore jeunes, puis adultes à trois ou cinq lobes.

Ce cépage a également pu être appelé « pousse de chèvre » par les locaux, en raison de ses baies ovoïdes qui évoquent les pis d’une chèvre.

Le cépage est mentionné en 1863 sous le nom de « Spanenk » par Jules Guyot dans le « Bulletin de la société d’études des Hautes-Alpes », mais sa présence est attestée comme remontant plus loin dans le temps, sur tous les coteaux qui bordent la rivière Durance, zone qui lui serait originelle.

Autrefois planté dans tous le département des Hautes-Alpes et d’autres vignobles de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur,  il ne reste aujourd’hui qu’une seule parcelle homogène de vieilles vignes d’Espanenc, dans la Commune de Remollon dans les Hautes-Alpes. Les fruits de cette parcelle ne sont pas vinifiés à part, mais les raisins sont apportés à la cave coopérative de Valserres où ils sont joints à une cuvée générique. D’autres plants sont disséminés dans des parcelles complantées.

Selon l’Institut National de la Recherche Agronomique,  337 ha étaient cultivés en France en 1968 tandis qu’en 2011, seuls 18ha existent encore.

Mais en 2015, une micro-vinification  a été effectuée par le vigneron Yann de Agostini au Domaine du petit Août, à partir de 200 pieds dont les greffons sont issus de la parcelle de Remollon. Cette vinification a montré qu’avec de petits rendements et une vinification soignée ce cépage avait tout son intérêt.

Il existe donc une seule cuvée 100% Espanenc d’une quantité de 200 bouteilles de 75cl, au Domaine du Petit Août.

Comme le cépage Mollard avec lequel il était souvent complanté, il produit un vin léger, aromatique et peu alcoolisé.

Afin de pouvoir sauvegarder ce cépage historique menacé d’extinction, Yann a décidé de consacrer plus d’espace à l’Espanenc sur son Domaine pour continuer de le vinifier à part, et pour cela il a lancé une campagne de crowdfunding sur le site Fundovino. Une participation financière à son projet permettrait d’en relancer la production et de le préserver.